« Son dernier grand rôle » de Steve Catieau

Ma note:

10/10

4ème de couverture:

Réalisateur prometteur, Samuel prépare son premier long-métrage dont l’héroïne est une femme d’un certain âge. À la recherche de l’actrice pouvant endosser les traits de son personnage, le jeune homme devient, malgré lui, le centre d’attraction de comédiennes chevronnées pas du tout décidées à prendre leur retraite. Égérie de la Nouvelle Vague, Alexie Stella est la première à tenter sa chance. Elle sera rapidement rattrapée par d’autres concurrentes qui rêvent toutes d’un dernier grand rôle au cinéma.

Qui aura son nom en haut de l’affiche ?


J’avais eu un réel coup de cœur pour « Miltie » cette mamie foldingue et explosive , j’espérais bien retrouver un personnage de cette trempe là dans le nouveau roman de Steve Catieau. Mes attentes ont été comblé et plus qu’il n’en faut car là je n’avais pas une mamie extravagante mais toute une ribambelle rien que pour moi , j’ai eu droit à diverses scènes rocambolesques et c’est fou comme c’est rafraichissant.

Si le ton de ce roman se veut léger il y a quand même beaucoup d’attachement envers ces personnages réellement touchants. Ces mamies qui ne souhaitent qu’une seule chose: revivre de leur art sont si humaines dans leurs faiblesses , plus d’une fois j’aurais aimé leur faire de gros câlins. Si j’ai aimé toute cette panoplie de mamies underground j’ai en revanche voulu secouer les puces de Samuel plus d’une fois, quel petit-ami déplorable , sérieux (imaginez moi entrain de faire non de la tête et un regard rempli de désapprobation) Si c’est survolté du côté des personnes âgées c’est très mou du côté réalisateur , les opposés s’attirent je ne vais pas le nier mais moi je dis qu’il y a des coups de pied au cul qui se perdent.

Je ne connais pas suffisamment le monde du cinéma pour savoir si ça se passe exactement comme ça mais entre les faux semblants, les coups dans le dos, les manigances il y a de quoi prendre ses jambes à son cou . C’est un monde à part le cinéma! C’est même une autre dimension! Les parties interviews, revues de presse et biographies des personnages apportent un réel plus à l’ensemble du roman , ça rend le tout encore plus vivant.Je ne connais pas suffisamment le monde du cinéma pour savoir si ça se passe exactement comme ça mais entre les faux semblants, les coups dans le dos, les manigances il y a de quoi prendre ses jambes à son cou . C’est un monde à part le cinéma! C’est même une autre dimension! Les parties interviews, revues de presse et biographies des personnages apportent un réel plus à l’ensemble du roman , ça rend le tout encore plus vivant.

J’ai passé un super moment de lecture, c’est une lecture qui m’a fait du bien moralement , j’aime lorsque les personnages donnent tout et là j’ai été aux anges . La fin est waow, j’ai eu un uppercut au cœur , la folie de l’aventure s’est transformé en une humilité forte.

C’est mon deuxième livre de Steve Catieau et mon deuxième coup de cœur. Ces personnages ont le don de me faire rigoler mais en même temps j’aurai envie de leur faire des câlins à tout va. Des personnages qui apportent autant de bonheur devraient être remboursés par la sécu. Bravo!


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :