« Les irradiés d’Egavar Tome 1 : Les affres du temps » d’Elodie Vallée Wielgosz

Ma note:

7/10

4ème de couverture:

2080. Un monde ravagé. Des ruines à perte de vue, seuls vestiges d’une civilisation dévastée. Les rouages du temps s’emballent. La vie d’Annaëlle et Morgan bascule, les entraînant dans un futur cauchemardesque… Dans l’horreur ambiante, la dure réalité les assaille : Rien, plus rien ne sera jamais plus comme avant. Déjà se dressent sur leur route des êtres perfides, assoiffés de sang, dépourvus de toute humanité… Pour survivre, ils devront se battre. Ce voyage les mènera au bout d’eux-mêmes, jusqu’aux tréfonds de leur âme ; là où il devront puiser la force et le courage d’avancer. Embarquez pour une lutte glaçante. Une lutte pour la liberté. Une lutte pour la vie.

Lire la suite « « Les irradiés d’Egavar Tome 1 : Les affres du temps » d’Elodie Vallée Wielgosz »

« Son dernier grand rôle » de Steve Catieau

Ma note:

10/10

4ème de couverture:

Réalisateur prometteur, Samuel prépare son premier long-métrage dont l’héroïne est une femme d’un certain âge. À la recherche de l’actrice pouvant endosser les traits de son personnage, le jeune homme devient, malgré lui, le centre d’attraction de comédiennes chevronnées pas du tout décidées à prendre leur retraite. Égérie de la Nouvelle Vague, Alexie Stella est la première à tenter sa chance. Elle sera rapidement rattrapée par d’autres concurrentes qui rêvent toutes d’un dernier grand rôle au cinéma.

Qui aura son nom en haut de l’affiche ?

Lire la suite « « Son dernier grand rôle » de Steve Catieau »

« Trois » de Valérie Perrin

Ma note

9/10

4ème de couverture:

« Je m’appelle Virginie. Aujourd’hui, de Nina, Adrien et Etienne, seul Adrien me parle encore.

Nina me méprise. Quant à Etienne, c’est moi qui ne veux plus de lui. Pourtant, ils me fascinent depuis l’enfance. Je ne me suis jamais attachée qu’à ces trois-là. »

1986. Adrien, Etienne et Nina se rencontrent en CM2. Très vite, ils deviennent fusionnels et une promesse les unit : quitter leur province pour vivre à Paris et ne jamais se séparer.

2017. Une voiture est découverte au fond d’un lac dans le hameau où ils ont grandi. Virginie, journaliste au passé énigmatique, couvre l’événement. Peu à peu, elle dévoile les liens extraordinaires qui unissent ces trois amis d’enfance. Que sont-ils devenus ? Quel rapport entre cette épave et leur histoire d’amitié ?

Lire la suite « « Trois » de Valérie Perrin »

« La mangrove des colonies » d’Eric Jokkor

Ma note:

7/10

4ème de couverture:

Année deux mille trois cent onze, sur Terre. L’ Agent Astro31, vient de rentrer de sa dernière mission, il y fait, une halte bien méritée mais une jolie rencontre plus qu’impromptue, va le propulser vers le système de Judarry, une exoplanète paradisiaque par excellence…Il devra partir en mission à la recherche d’un autre agent de la SGA, entre plages, piscines et enquêtes, son cœur balance… Humour au second degré et séduction viendront agrémenter ce voyage

Lire la suite « « La mangrove des colonies » d’Eric Jokkor »

« Les enfants du dernier salut » de Colette Brull-Ulmann et Jean-Christophe Portes

4ème de couverture:

En 1942, Colette a 22 ans et elle est étudiante en médecine à l’hôpital Rothschild de Paris. En fait d’hôpital, c’est plutôt l’antichambre de l’enfer puisque les Juifs qui passent par cet établissement sont ensuite envoyés dans les camps de la mort.
Face à l’atrocité de la situation, Colette intègre un réseau d’évasion qui permet aux enfants de l’hôpital d’échapper à la déportation. Car, si personne ne sait vraiment ce qui les attend, on connaît l’horreur du transport, entassés pendant des jours dans des wagons sans eau et sans vivres.
Pour sauver ces enfants, le réseau truque les registres ou déclare décédés des nourrissons que l’on fait sortir en passant par la morgue… Malgré les soupçons des Nazis et plusieurs arrestations, des centaines d’enfants sont ainsi sauvés. Dernier membre vivant de ce réseau, Colette témoigne dans ce document bouleversant et essentiel.

Lire la suite « « Les enfants du dernier salut » de Colette Brull-Ulmann et Jean-Christophe Portes »

« Les heures bleues » d’Alphonsine

Ma note:

8/10

4ème de couverture:

L’heure bleue, c’est ce moment magnifique où le jour laisse place à la nuit. Mais pour elle, c’est l’instant où la porte de sa maison se referme, où la lumière baisse, où sa peau vire au rouge puis au bleu. Olivia est cardiologue et elle adore son métier presque autant que ses deux enfants : Milan, un garçon hypersensible de sept ans, et Prune, trois ans, qui rêve de devenir danseuse étoile. Dans ce joli tableau familial, il y a Franck, le conjoint : psychiatre réputé, intelligent et cultivé, charmant en société. Violent aussi, mais uniquement dans l’intimité. Depuis six ans, Olivia endure tout, en silence… Jusqu’au jour où son corps se met à parler et l’exhorte à partir. Mais comment s’enfuir d’une maison devenue une prison ? Où trouve-t-on refuge quand le père de ses enfants, l’être aimé, est aussi son geôlier, veillant au moindre détail ?

Lire la suite « « Les heures bleues » d’Alphonsine »

« Le conflit de l’an 2040 » de Dominique GODFARD

Ma note:

7/10

4ème de couverture:

Roselyne, 98 ans, invite sa famille pour le réveillon du 31 décembre 2039. Qu’il s’agisse de sa personne, de son style de vie ou de son vocabulaire, elle a conservé de beaux restes qui datent quelque peu, mais ne rebutent pas Arthur, son petit-fils bien-aimé âgé de 16 ans. Au lendemain des festivités, un terrible conflit s’abat sur une société déjà divisée par un système générationnel clivant. Durant une année, il va tout bouleverser sur son passage, en particulier l’existence de Roselyne et de son entourage. Toutefois, ce conflit apprendra aux principaux acteurs de cette histoire singulière à mieux se connaître, à se rapprocher les uns des autres en dépit de générations différentes et à fêter dignement la Saint-Sylvestre au 31 décembre 2040… Roman d’anticipation farfelu, fable rigolote ou satire déjantée ? « Le conflit de l’an 2040 » s’apparente à tous ces genres et, comme la plupart des récits liés à la futurologie, repose sur une analyse sérieuse de notre époque tout en s’attachant à en dénoncer les travers avec une allégresse communicative.

Lire la suite « « Le conflit de l’an 2040 » de Dominique GODFARD »

« L’art de l’esbroufe: Le livre pour briller en société ! » de Samuel Desmoulins

Ma note:

7/10

4ème de couverture:

L’art de l’esbroufe vous dévoile des techniques à la puissance phénoménale permettant facilement de briller en société et de capter tous les regards. Sans fioritures, foisonnant d’exemples, il vous permettra de devenir constamment le centre de l’attention.

À l’intérieur, vous trouverez des conseils pour :

– Améliorer son arbre généalogique pour intégrer la haute société.
– Développer son style pour attirer l’attention.
– Apprendre à parler de livres que l’on n’a pas lus.
– Devenir musicien sans rien connaître au solfège.
– Faire un repas inoubliable sans argent et sans savoir cuisiner.
– Prédire l’avenir sans rien connaître au paranormal.
– Briller en conversation en restant silencieux.
– Utiliser des mots compliqués pour se faire mousser.
– Dire tout et son contraire pour être le centre de l’attention.
– Avoir d’excellentes performances sportives sans faire de sport.

Et encore plein d’autres astuces qui vous permettront rapidement, et avec peu d’entraînement, de parvenir à capter tous les regards !

Généalogie, mode, gastronomie, culture, art contemporain, musique, littérature, théâtre, cinéma, sport, paranormal, voyance, art de la conversation, mots compliqués, anecdotes, caritatif, politique, religion… ce livre aborde de nombreuses thématiques et vous permettra de devenir le centre de l’attention en toute situation.

Un ouvrage provocateur et décapant, rempli d’astuces étonnantes, et doté d’une bonne dose d’humour !

LE LIVRE POUR BRILLER EN SOCIÉTÉ !

Lire la suite « « L’art de l’esbroufe: Le livre pour briller en société ! » de Samuel Desmoulins »

« La chienne » d’Olivier Massé

Ma note:

7/10

4ème de couverture:

Elle est la plus belle femme du monde. Mais elle est prisonnière des hommes. De leur orgueil. De leur avidité. De leur ignorance. Écartelée entre deux mondes, elle est la source d’un conflit qui depuis dix années se déploie à ses pieds, dans la plaine, au bas des murailles qui la maintiennent recluse. Pour sortir de son enfermement, pour conjurer l’hostilité des femmes comme la violence des hommes, elle use de sa voix et d’un art ancien : elle dessine des signes sur une tablette d’argile – mémoire fragmentée d’une liberté éteinte. Ne doutes pas de ses crocs : la chienne porte la vengeance, elle déchaîne la mort.

Lire la suite « « La chienne » d’Olivier Massé »

« L’illusion » de Martine Colas

Ma note

8/10

4ème de couverture:

Ce soir-là, Lola, pétillante jeune femme de 28 ans, a rendez-vous dans une taverne avec un ami. Sur la route, elle est victime d’un accident de voiture. Heureusement, elle n’a rien de cassé et tout va bien. Enfin… C’est ce qu’elle croit. A sa sortie de l’hôpital, elle se découvre une étrange faculté : celle de pouvoir arrêter le temps. Son destin prend alors une tournure particulière. Un braquage de banque et un voyage autour du monde feront vivre à Lola de belles rencontres et des moments intenses.

Lire la suite « « L’illusion » de Martine Colas »

« L’étoile » de Patrick Mallory

Ma note:

8/10

4ème de couverture:

1990, Colmar. Elsa est vieille à présent. Elle pleure doucement devant sa télévision. Car le présentateur du 20 heures vient de rouvrir un passé douloureux pour elle : les camps de la mort. Elsa est juive et a survécu à Auschwitz. Pas sa famille. Pas son père, pas sa mère, pas son petit frère. Pas non plus Hans, le SS qui l’a protégée dans cet enfer. Elsa pleure. Puis, parce qu’elle le leur avait promis, elle se lance dans la narration de leur histoire… Dans ce roman dur et cruel, et doux aussi, Patrick Mallory raconte la guerre, la Shoah, mais aussi la famille, la honte, la gloire, tout simplement l’humanité, dans ce qu’elle a de plus beau et de plus laid.

Lire la suite « « L’étoile » de Patrick Mallory »

« Ce que l’on cache aux autres » de Julie Galley

Ma note:

6/10

4ème de couverture:

Théa, 22 ans, vit une relation passionnelle mais destructrice avec un homme jaloux, possessif, et parfois même violent. Par amour, elle cache la part obscure de son petit ami à son entourage.
Malgré elle, son esprit ne cesse de se remémorer les images des moments où il a dérapé. Pourtant, son cœur ne peut s’empêcher de continuer de battre pour lui.
Alors qu’elle pensait que la seule chose qu’elle maîtrisait dans sa vie était son travail, elle se retrouve mêlée à une affaire judiciaire. Désemparée, elle va obtenir le soutien d’une personne inattendue…

Lire la suite « « Ce que l’on cache aux autres » de Julie Galley »

WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer